Microsoft flow

Work less, do more

C’est la promesse affichée sur la page d’accueil de Flow… intéressant, non ?

L’idée est simple : automatiser les tâches répétitives et consommatrices de temps à faible valeur ajoutée. Voici deux cas d’usages pour illustrer l’apport de Flow :

  • Lorsqu’un prospect est créé dans Salesforce, un post est publié dans le groupe Yammer « Direction commerciale ».
  • La réception d’un mail à l’adresse job@asi.fr crée un item dans SharePoint déclenchant ainsi le processus RH pour la qualification du candidat.

Flow est donc un outil de workflow réagissant à des événements, et réalise des actions qui peuvent être conditionnées. Flow propose un catalogue de modèles, mais il est possible de créer vous-mêmes vos propres « flows ».

Les services

Voici quelques services actuellement disponibles dans Flow :

flow-services

On peut rajouter aussi : Azure, Yammer, Trello, Wunderlist, Project Online, Instagram, Facebook.

D’autres services seront ajoutés à ce catalogue déjà bien fourni : en effet, Microsoft propose une API RESTFull permettant de créer ses propres connecteurs. On pourrait donc imaginer créer des services vers des applications métier maison.

Les services sont utilisés dans un flow par l’intermédiaire des événements et des actions qu’ils proposent.

Les événements

Impossible de faire une liste exhaustive des événements qui peuvent déclencher un flow, mais voici quelques exemples :

  • Dropbox, OneDrive : création d’un fichier, mise à jour d’un fichier.
  • Office 365 Outlook : démarrage, création ou modification d’un événement du calendrier, réception d’un mail.
  • Salesforce : création, modification d’un élément.
  • SharePoint Online : création, modification d’un fichier ou d’un élément.
  • Twitter  : post d’un tweet correspondant à des critères de recherche.

A noter qu’il est possible aussi de déclencher un flow par intervalle de temps.

Les actions

Les actions possibles sont nombreuses  : lister des fichiers, créer/modifier des fichiers des éléments, effectuer des recherches, envoyer des mails, insérer des données dans une base SQL, invoker un web services, temporiser le flow (délai)…

Encore en preview

Flow est en preview, c’est-à-dire disponible pour test aux utilisateurs. Ce service semble faire partie des priorités assez importantes de Microsoft pour l’année 2016.

Côté tarification, rien n’est encore défini, mais le modèle de pricing pourrait être similaire à ce qui a été fait pour Power BI : une version gratuite, et une version payante avec des fonctionnalités plus évoluées.

A surveiller, et à tester surtout !


Une réflexion sur “Microsoft flow

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s